ECOTONE - “INVENTONS LA METROPOLE DU GRAND PARIS”


ARCUEIL, LE COTEAU

Project : Construction of 82 000 square meters for office space, hotel, shops and various activities
Program : Biomimetism and biodiversity, health center, inovation center, shops, sports facilities, day nursery, scientists housing, laboratories, offices, hotel, catering
Real estate operators : Compagnie de Phalsbourg ( Representative ) - Engie Avenue – Hertel Investissement – Codeurs & Compagnie  
Architects : PARC Architectes – Duncan Lewis Scape Architecture – Triptyque Architecture – OXO Architectes
Technical team : Georges (Landscape) – Elan (Environement) – Lamoureux (Acoustic) – Arcadis (Structure) – Engie (Fluids)
Scientific committee : Muséum d’Histoire Naturelle, CEEBIOS, ELAN, Lab CRIGEN
Status: Preliminary Design

ENVIRONNEMENT

Les enjeux urbains du projet sont situés à trois niveaux d’échelles complémentaires : fabriquer une entrée de ville et un nouveau paysage urbain visible depuis l’autoroute, connecter par la future place les trois communes d’Arcueil, de Gentilly et du Kremlin-Bicêtre, développer des continuités écologiques et préserver des réservoirs de biodiversité. Ces objectifs nous ont conduit à concevoir ce nouveau morceau de ville comme une typologie construite hybride de paysage habité à la lisière du parc et du bâtiment. Dans cette optique, l’architecture n’est plus uniquement une structure abritant des usages mais elle est conçue comme un environnement, un écosystème biologique, technologique et social. A la manière de la nature, le projet fonctionne comme un biotope, connecté à un milieu plus large, capable de répondre lui-même à ses contraintes et à ses besoins, s’équilibrant progressivement pour un développement autonome et durable.

 

PAYSAGE HABITE

A l’image d’un paysage naturel, le projet se décline comme une topographie, toujours en mouvement, résiliente et adaptable, capable d’intégrer les nouveaux usages de la ville, qui produira demain de nouvelles manières de travailler, de se cultiver, de se déplacer. Notre projet n’est pas uniquement en relation avec le Parc du Coteau, il devient également un morceau de parc, en prenant soin de préserver les continuité écologiques et piétonnes avec celui-ci, en aménageant des passages, des reliefs et des points de vue.

 

PATIO

A l’échelle architecturale, les usages s’articulent autour de plusieurs patios, écrins de la biodiversité humaine et écologique du projet. Protégés des nuisances de l’autoroute et de la ville, ils abritent les activités partagées nécessaires au fonctionnement harmonieux d’un programme tertiaire. A la fois en connexion avec la ville et avec le parc, ces alcôves végétales bénéficient de conditions climatiques spécifiques et régulées. Idéalement situés au centre du projet, les locaux à proximité de ces patios sont hybrides, capables de se transformer et de s’adapter dans leur programmation aux besoins locaux.

 

ECOTONE 

Les anfractuosités topographiques de la façade agissent comme un piège recueillant et filtrant les graines. Constituée de terrasses successives et d’espaces intermédiaires, la façade est une membrane épaisse et vivante articulant les deux milieux extérieurs et intérieurs. C’est un dispositif complet d’installations climatiques et paysagères qui s’installe sur tout le projet pour participer à la régulation des atmosphères et des usages intérieurs. 

  • Gris LinkedIn Icône
  • Gris Twitter Icon
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon

©Parc Architectes 2018 - Tous droits réservés