AUDITORIUM GRAND PARC

VERSAILLES

Demander le dossier de presse du projet

Opération: Réhabilitation de l'auditorium de Versailles
Programme: Salles de musique, percussions, auditorium de 220 places
Site: Avenue de la Chancellerie, 78000 Versailles

Maîtrise d’œuvre: Parc architectes (Mandataire) — S2T (Structure) — PEUTZ (Acoustique) — BMF (Économiste)
Maîtrise d'ouvrage: Versailles Grand Parc Agglomération
Phase: Livré 2019
Photographies: Thomas Lang

PLUS GRAND A L'INTERIEUR QU'A L'EXTERIEUR

Pour réhabiliter l’auditorium du Conservatoire à Rayonnement Régional de Versailles devenu vétuste et lui redonner le prestige qu’il mérite, le projet a consisté à ajouter dans le volume existant de nouveaux espaces et à donner la sensation qu’ils sont plus grands qu’ils n’y paraissent.

REMONTER LE PLANCHER DE LA SALLE

L’opération majeure du projet a été de remonter le plancher de la salle de 70cm pour qu’il soit accessible sans marches. Cela permet de rendre le sous-sol pleinement praticable afin d’y installer des studios de répétition complémentaires. La hauteur dégagée permet également de réaliser une isolation acoustique très performante entre niveaux.

La salle comprend environ 243 places réparties entre le parterre et le balcon. Le conservatoire comprend maintenant 7 studios de répétitions, une salle pour un orchestre et une salle pour le chant choral.

 

AGRANDIR L'ESPACE

Pour travailler l’ambiance des lieux, nous avons utilisé 4 matériaux simples, pérennes et peu onéreux: la lumière, le bois et la couleur. Tout d’abord, les plafonds sont peints en blanc et rétro-éclairé afin de créer une sensation de hauteur. Ensuite, le sol est habillé d’un terrazzo sombre et poli pour accentuer sa profondeur. Puis, les aménagements fonctionnels comme les ascenseurs ou les sanitaires sont mis en retrait par une peinture noire. Enfin la salle de l’auditorium est mise en valeur par un habillage en bois blond. Ce matériau naturel apporte de la sensualité et confère à la salle des meilleures qualités acoustiques. Il rappelle la matière des instruments de musique. Le plafond de la salle est blanc et éclairé pour étirer le volume intérieur.

ACOUSTIQUE ET SCENOGRAPHIE 

Le travail sur la matière invisible qu’est le son a fait l’objet de beaucoup d’attention. Tout d’abord l’isolation entre locaux a été renforcée et tous les studios sont séparés de la structure par des boîtes intérieures montées sur matériaux résiliants. Ensuite les espaces de convivialité sont traités par des matériaux absorbants très performants comme l’enduit acoustique qui recouvre les plafonds du hall et du foyer. Enfin, la salle d’auditorium a été modélisée pour optimiser la précision de son acoustique autant en terme de diffusion que de temps de réverbération grâce aux habillages en bois bombés.

UN NOUVEL EQUIPEMENT ENTRE PASSE ET PRESENT 

L’architecture du nouvel auditorium a été conçue en reprenant les marqueurs du bâtiment original, le cylindre de la salle, les reliefs acoustiques bombés, le sol minéral. Aujourd’hui, elle actualise cet équipement pour le rendre plus accessible, plus sûr et surtout plus performant. La mise en scène intérieure entre le bois, le blanc, le noir et la lumière inscrit la salle dans une écriture architecturale contemporaine pour en faire un instrument au service de la musique et de l’excellence pour plusieurs décennies et générations de musiciens.

  • Gris LinkedIn Icône
  • Gris Twitter Icon
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon

©Parc Architectes 2018 - Tous droits réservés