70 LOGEMENTS

Un balcon à chaque fenêtre

VITRY-SUR-SEINE

Opération: 70 logements en accession libre et commerces, ZAC Rouget de l'Isle
Programme: Logements en accession du T1 au T5 local commercial de 232mC

Maîtrise d'œuvre: Parc architectes (Mandataire), Cabinet MGS (Architecte d'exécution) - TCE EPDC (Bureaux d'études) -

Maîtrise d'ouvrage: OGIC SA

Photographies: Thomas Lang
Phase: Livré 2018

PARC_Zac_Vitry_005.jpg
PARC_Zac_Vitry_039.jpg
PARC_Zac_Vitry_040 2.jpg
PARC_Zac_Vitry_042.jpg
PARC_Zac_Vitry_046.jpg
PARC_Zac_Vitry_053.jpg
PARC_Zac_Vitry_051.jpg
PARC_Zac_Vitry_055.jpg
PARC_Zac_Vitry_045.jpg
PARC_Zac_Vitry_059.jpg
PARC_Zac_Vitry_044.jpg
IMG_20180619_123920.jpg
IMG_20180619_123843.jpg
VLO_PLN_ATMO copie.jpg

UN IMMEUBLE DANS UN GRAND PARC

L’immeuble se situe à Vitry-sur-Seine dans le nouveau quartier Rouget de l’Isle. Il tient l’angle de l’avenue Rouget de l’Isle et de la rue Anselm Rondenay. Le quartier est structuré par des coulées vertes qui descendent à flanc de coteau depuis le Parc des Lilas. Le grand immeuble s’installe comme un pavillon dans un grand parc urbain. C’est un volume blanc légèrement plié dont le sommet suit un épannelage descendant du R+8 à l’angle de rue à R+6 au sud. Il comprend 68 logements répartis en deux ensembles et un commerce au rez-de-chaussée, à l’angle des rues.

 

GRAND VOLUME AUX MULTIPLES BALCONS

Formant une pierre d’angle du carrefour, le bâtiment s’installe comme un volume blanc et  lumineux. Sur ses façades des alignements verticaux de fenêtres se développent selon de faux alignements évoquant une croissance naturelle du sol au ciel. Les fenêtres s’ouvrent sur toute leur hauteur sur l’extérieur. Certaines sont prolongées par un petit balcon. Les grandes baies des séjours sont étendues sur l’extérieur par des balcons plus vastes. Les garde-corps des balcons sont opalescents. Ils laissent pénétrer la lumière mais cachent à la rue les objets entreposés souvent disgracieux. Le rez-de-chaussée et le premier étage sont habillés de plaquettes vernissées qui suivent le mouvement vertical d’ensemble par une densité en dégradé. Au dessus le bâtiment est habillé d’un enduit fin.

 

GAZE ATMOSPHERIQUE

La multitude des balcons évoque celle des familles et des individus. Les décalages des ouvertures à chaque étage rendent tous les appartements uniques. Les petits et grands balcons qui animent la façade, enveloppent le volume d’un flou, d’une gaze, d’une épaisseur entre intérieur et extérieur. Les balcons sont envisagés comme des kiosques de parc suspendus formant des nacelles d’intimité. Ces espaces extérieurs prolongent le sol des pièces et étirent l’espace dans l’atmosphère du futur quartier.